Réhabilitation et résidentialisation de 223 logements
Réhabilitation et résidentialisation de 223 logements
Réhabilitation et résidentialisation de 223 logements
Réhabilitation et résidentialisation de 223 logements
Réhabilitation et résidentialisation de 223 logements
Réhabilitation et résidentialisation de 223 logements
Réhabilitation et résidentialisation de 223 logements

Le projet révèle le système de parcs en émergence, qui se prolonge du plateau agricole jusqu’au bord de Loire, et propose de renforcer le caractère résidentiel. Un filtre arboré dessine quatre clairières habitables. Des venelles confortent les parcours existants et divisent le site en îlots à taille urbaine. Chacun d’eux est délimité comme un parc par des sauts de loup, un dispositif perméable visuellement et infranchissable physiquement.
Au coeur de ces clairières s’installent les parkings boisés et des socles-jardins pour chacun des immeubles. La densité de plantation et la présence plastique des fleurs, permettent une présence immédiate du projet.

lieu : «Les hauts de Gien», Gien (Loiret- 45)
année : 2008
maîtrise d’ouvrage : OPAC du Loiret
mission : Mission complète
surface : 2,3 hectares
équipe :
Praxys paysage et territoire en collaboration avec Thomas Secondé et Guillaume Boehm
Virtuel architectes mandataires
Sous-traitant : ATPI – BET VRD

Réhabilitation et résidentialisation de 223 logements

  • Catégories →
  • Espaces publics
 
 
Back to top