Praxys paysage & territoire –  agence de paysagisme et d’urbanisme

 

« Pour comprendre le monde il faut vouloir le changer » Henri Lefebvre

 

Depuis sa création en 2007, les attitudes de l’agence sont diverses; elles s’adaptent aux circonstances. Un dessin de territoire est toujours un concours de circonstances. Nous sommes un des acteurs de la ville et du territoire. Nous agissons dans la mesure des lieux avec une attention pour les équilibres en présence. A travers ses différents projets, l’agence cherche à fabriquer une image mentale renouvelée des lieux et un plaisir du quotidien. Cette recherche passe par l’exploration de différents thèmes:

 

4

 

LE TEMPS
La transformation des  lieux est un jeu avec le temps. Le temps  invite à se demander où et comment agir, à multiplier les images, à abandonner l’image. Il s’agit de mettre au point des présences variées, de mettre en œuvre des stratégies de fabrication, en jouant avec la complexité du réel. C’est la capacité d’inventer un nouvel état du monde au service de nouveaux usages. « Vous comprenez, ce n’est pas le temps à retrouver mais le temps à découvrir… » Picasso

 

5

 

 

LA METAMORPHOSE – INTENSIFIER LE REEL
Manière onirique de révéler les éléments en présence, de leur donner un cadre, un écrin qui permet de les voir sous un jour nouveau, de réconcilier les différentes parties d’un lieu au service d’un quotidien.  Il s’agit d’estimer et jauger ce paysage, de fabriquer des situations singulières et des espaces confortables. Le projet devient une manière radicale de changer l’aspect d’un territoire sans changer son essence. « Pour que tout reste comme avant, il faut que tout change » Visconti – Le guépard « Le plus grand charme de la beauté tient peut-être à ce qu’elle est toujours la forme d’éléments qui en soi lui sont indifférents et étrangers et n’acquièrent une valeur esthétique que par leur juxtaposition » Georg Simmel – Rome, Florence, Venise

 

6

 

 

PRAXYS :

manière de penser la transformation du milieu naturel et des rapports sociaux.
Pour les situationnistes : pratique qui se reconnaît elle-même par la théorie qui découle de son action

 

 
Back to top